SERVICE CLIENT 09 73 19 53 51

Du mardi au samedi de 10h à 19h

Vtt FreeRide, vente en ligne de vtt

Comment régler et monter un VTT commandé sur notre site ?


1 - POSITION DE CONDUITE

 

1.1 - HAUTEUR DE SELLE

 

Tout corps humain est unique, ce qui signifie dans la pratique que le rapport entre les parties inférieures et les parties supérieures du corps peuvent varier de plusieurs centimètres chez deux individus de taille identique. Si la selle est trop haute, il vous faudra effectuer un mouvement de va-et-vient sur la selle pour que vos pieds atteignent les pédales rendant les vertèbres dorsales douloureuses. inversement si le réglage est trop bas, vous risqueriez d’avoir progressivement des douleurs tendineuses aux genoux.

Une petite astuce vous permettra de déterminer rapidement si vous êtes assis à la bonne hauteur :

Positionnez la manivelle dans le prolongement du tube de selle et en posant le talon (pied nu) sur la pédale. Le but étant d’avoir la jambe juste étirée, sans pour autant être déhanché sur la selle. Lorsque vous relevez la tige de selle, attention à ne jamais dépasser la limite matérialisée par l’inscription « inser mini » ou « stop » généralement gravée sur la partie basse du tube. Il en va de votre sécurité! si vous roulez alors que ce repère est toujours visible, vous pouvez altérer définitivement votre tube voire même casser votre cadre.

 

Ce réglage peut s’effectuer à l’aide :

- d’un boulon classique,

- d’un boulon 6 pans creux (dans ce cas toujours agir sur la vis du côté droit du cadre),

- d’un blocage rapide: dans ce cas, positionner le levier à 90 degrés par rapport à l’axe.

 

 

1.2 - POSITION DE LA SELLE

 

Lorsque vous roulez avec une selle neuve, il est possible de sentir un léger inconfort le temps que vous vous y habituiez et que cette dernière se rôde. en revanche, une mauvaise position de selle peut provoquer des irritations diverses ou des douleurs. Pour éviter ce genre de problème, il est généralement conseillé de régler la selle à l’horizontal. Cette inclinaison peut bien entendu être ajustée en fonction de la morphologie de chacun. Le second réglage consiste à ajuster le recul de selle de manière à avoir une bonne position de pédalage et un bon allongement du dos. Quoiqu’il en soit, la selle doit être serrée suffisamment de manière à ce qu’elle ne puisse plus bouger.

 

1.3 - RÉGLAGE DU GUIDON

 

Le guidon est composé de la potence, du cintre, des leviers de frein et de vitesse ainsi que des poignées. Dans le cas d’une potence à plongeur, pour ajuster la hauteur, il faut :

1 - Dans un premier temps, débloquer la potence en dévissant de quelques tours de vis la partie supérieure et tapoter légèrement sur celle-ci pour décoincer le cône.

2 - Ensuite vous pouvez ajuster la hauteur de votre potence librement tout en veillant à ne pas dépasser la limite d’insertion (cf. avertissement) gravée sur le plongeur de la potence. lorsque vous revissez veillez à respecter le couple de serrage préconisé ( cf. p.11) et à respecter l’alignement de la potence et de la roue avant. 

Avant de repartir, immobilisez la roue avec vos deux genoux et essayez de faire tourner le cintre de gauche à droite pour vous assurer que la potence ne bouge pas. Elle doit être bien immobile par rapport à la fourche.

 

Pour votre sécurité, nous vous invitons à régler votre poste de pilotage de manière à accéder facilement aux commandes de freins et de dérailleurs.

Les manettes doivent se trouver dans l’axe des avant-bras lorsque que le cycliste est en position sur son vélo (assis sur la selle et bras tendus).

 

1.4 - LE JEU DE DIRECTION

 

Le jeu de direction se compose de deux roulements et cuvettes placés à chaque extrémité de la douille. Il existe deux tests simples, à effectuer avant de commencer votre sortie.

TEST 1- Frein avant serré, essayez de déplacer le vélo d’avant en arrière, et inversement. vous remarquerez immédiatement la présence d’un jeu important ou non.

TEST 2- Faites rebondir la roue avant de votre vélo, vous entendrez alors un claquement uniquement en présence d’un jeu significatif dans la direction. attention, ne tenez pas compte des bruits parasites, comme celui des câbles venant taper sur le cadre ou encore celui des rayons. 

Il existe encore une autre façon de déceler le jeu dans la direction: la roue avant ne reposant pas sur le sol, tournez doucement le guidon de gauche à droite. le mouvement s’arrêtera de façon hésitante dans la position extrême.

Lorsque vous avez constaté du jeu dans la direction, agissez comme suit:

A- Pour un jeu de direction classique :

1 - dévissez le contre-écrou,

2 - resserrez la cuvette supérieure tout en maintenant la fourche de votre vélo,

3 - serrez jusqu’à disparition du jeu,

4 - contrôler le jeu à nouveau dans la fourche. cette dernière doit pouvoir pivoter avec souplesse,

5 - Bloquez le contre-écrou, tout en maintenant la cuvette supérieure,

6 - contrôlez à nouveau la direction, elle doit rester souple.

 

Lors de ce réglage, n’utilisez que des clés minces. attention! N’utilisez pas de clés plates courantes pour éviter d’abîmer le contre-écrou ainsi que la cuvette supérieure.

 

B- Pour un jeu de direction ahead. Pour régler un jeu de direction ahead, une clé Btr suffit. 

1 - dévissez les vis (a) de la potence.

2 - vissez ensuite la vis (B) dans le capuchon jusqu’à la disparition du jeu.

3 - contrôlez que le jeu dans la fourche n’est plus présent. elle doit pouvoir pivoter en souplesse.

4 - resserrez les vis (a) de la potence

 

 

2 - RÉGLAGES

 

2.1 - DÉRAILLEUR ARRIÈRE

 

Ce composant fait parti des organes les plus importants sur votre vélo. sollicité en permanence, il doit être réglé précisément afin de vous garantir un fonctionnement optimal ainsi qu’une durée de vie accrue. En cas de questions sur ces réglages, adressez-vous à notre service client. En effet, il dispose de l’expérience et d’un savoir-faire non négligeable en la matière. Pour diminuer au maximum toute résistance ou toute usure anticipée du système, il convient d’aligner le mieux possible la chaîne, les galets, les pignons... Normalement toutes ces opérations ont été effectuées avant la livraison de votre vélo et vous ne devriez, par conséquent, jamais avoir à les faire vous-même. si toutefois vous étiez amené à intervenir directement 

sur le réglage de votre dérailleur arrière veuillez suivre les étapes ci-dessous :

 

1- dévisser le serre-câble au niveau du dérailleur de manière à ce que ce dernier soit libre,

2- ajuster la butée haute et la butée basse en suivant le schéma ci-contre,

3- tendre le câble en tirant dessus et en venant l’immobiliser à l’aide du serre-câble sur le dérailleur. Pour peaufiner la tension de câble, vous pouvez utiliser la molette au niveau du dérailleur et/ou au niveau de la manette.

 

2.2 - DÉRAILLEUR AVANT

 

De même que pour le dérailleur arrière, le dérailleur avant a été réglé avant la livraison de votre vélo, vous ne devriez donc pas intervenir directement dessus. Si dans un cas exceptionnel vous étiez amené à régler votre dérailleur avant, veuillez suivre les étapes ci-dessous :

1- Position

Le dérailleur avant est maintenu par une vis sur un collier fixé au cadre. en dévissant cette vis, le dérailleur peut être déplacé vers le haut ou le bas.

Pour que le dérailleur avant soit dans la position optimale, la fourchette extérieure doit se situer entre 1mm et 3 mm au-dessus du grand plateau et être parallèle à ce dernier. une fois que vous avez ajusté la position du dérailleur avant, vous pouvez resserrer la vis de fixation. attention à bien respecter le couple de serrage. Tout comme pour le dérailleur arrière, il est possible de régler la position maximale, et minimale à l’aide des vis de réglage des butées.

2- Réglage des butées et tension de câble

Mettez maintenant la chaîne sur le plateau inférieur et sur le pignon le plus grand. a l’aide de la vis de butée basse, réglez la fourchette intérieure du dérailleur de manière à ce que celle-ci soit à une distance comprise entre 0,5 mm et 1mm de la chaîne. Tirez sur le câble du dérailleur pour le tendre, puis bloquez-le correctement. Le réglage est optimal lorsque la chaîne ne touche jamais la fourchette de dérailleur.

NB : dans certains cas d’utilisation d’un triple plateau sHimano sur un vélo de route, vous pouvez bénéficier d’un cran de rectification (1/2 cran) permettant d’ajuster la position du dérailleur avant de manière à ce que celui-ci ne touche pas la chaîne lorsque cette dernière est sur les positions extrêmes de la cassette. le système dispose donc de 3 plateaux mais de 4 crans au niveau de la manette.

 

2.3 - FREINS

 

Il existe différents types de freins utilisés sur le marché : 

- les freins à tirage latéral plutôt utilisés sur les vélos de route.

- les freins à tirage central.

- les freins v-brakes.

- les freins hydrauliques.

- les freins à disques hydrauliques.

 

Le levier gauche correspond à l’utilisation du frein avant et le levier droit correspond à l’utilisation du frein arrière. Le réglage des freins à tirage latéral s’effectue en agissant sur la butée réglable située sur l’étrier du frein. on tend le frein en tournant la molette dans le sens direct (sens contraire aux aiguilles d’une montre). Pour les cantilevers, tournez la butée de gaine située sur le levier de frein. opérez de la même façon pour les freins v-brakes, laissez seulement 1mm entre les patins et la jante, contre 2mm pour les deux 

types de freins précédents. le réglage des freins à disques hydrauliques est automatique. Pour vous garantir une durée de vie maximum des organes de freinage, évitez toute contamination des plaquettes et du disque, par des substances graisseuses. en cas de questions ou de doutes, veuillez toujours vous référer à la notice de vos freins ou à votre détaillant.

 

2.4 - LES ROUES

 

L’entretien d’un pneumatique nécessite:

- Un fond de jante en bon état et des jantes saines.

- La pose d’un peu de talc de temps en temps sur la chambre et l’intérieur du pneu.

- Une pression correcte. Pour cela, reportez-vous aux plages d’utilisation inscrites sur le flanc du pneumatique. Vous n’avez pas besoin de gonfler le pneumatique à la valeur maximale indiquée, mais plutôt en fonction du niveau de confort/rendement que vous souhaitez.

- Enlevez régulièrement les éventuels corps étrangers incrustés dans la surface du pneu.

 

En revanche, sont proscrites :

- L’entrée en contact avec de l’essence, de l’huile ou de la graisse.

- Une exposition prolongée au soleil direct ou à une chaleur environnementale sèche.

Certains modèles de pneumatique comportent des sculptures spécifiques engendrant un sens de rotation contraint.